Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 22:02

 

David et moi n’étant pas libre pour accompagner la Gras Family à la date habituelle du premier novembre, celui-ci proposa de tenter une virée le week-end du 11. Préparation à «l’arrache» mais succès foudroyant : nous sommes 15. Le vendredi soir, la pluie diluvienne et les bouchons nous assurent une arrivée tardive à La Musardière. Et justement nous musardons autour d’un apéritif dinatoire. Vu ce qu’il tombe, ça ne servira à rien de se lever aux aurores!!! Le samedi matin il ne pleut plus mais une certaine humidité pour ne pas dire une humidité certaine sature l’atmosphère. Nous tentons notre chance à la Canche aux Merciers, site réputé séchant vite. Hélas, le rocher est humide et ne séchera pas de la journée. Entre ripettes de pieds et mains mouillées pour cause de prises gavées d’eau nous grimpouillons tant bien que mal. Avantage, nous avons le site pour nous seul!!! Un article envoyé par Seb la semaine suivante sur la fragilité du grès humide me fit passer des frissons rétrospectifs. Le soir, piqure de rappel sous la forme d’une bonne averse alors que nous regagnons les voitures. Petite soirée sympa; il ne faut pas se laisser aller à la morosité!!! Au réveil tardif, temps gris mais cela semble un peu plus sec. Nous gagnons le Rocher Fin qui est situé sur une crête. Il y a déjà pas mal de monde et, oh miracle, le rocher est sec. Début légèrement hésitant car il fait un peu frais puis le moteur atteint la bonne température et c’est parti. Ça grimpe dans tous les coins. Nous avons faim de rocher. Si bien que la nuit est quasiment tombée lorsque nous arrivons aux voitures. Le retour sur Caen sera tardif!!!

 

 

 

 

Dom

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires