Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 20:47

 

Qui l'eut cru, la caffmeux team déterre dans les archives des bijoux sur l'histoire (sans grand H, vous l'aurez remarqué) de l'escalade en Normandie.

Et même si on nous parle des 1100 ans de la Normandie, nous allons plutôt commencer cette série par Mortain... Ceux qui connaissent Mortain pensaient peut-être que nous allions commencer par l'époque des Frères Bouvier et de leur comparse Didier Laisné. Et bien non, ce sera pour une prochaine fois!

 

Nous allons nous pencher sur la première de l'aiguillette de Mortain qui nous est relaté dans le Journal "Paris-Normandie"

 

titre paris normandie mortain-copie-1

 

 

Nous sommes en 1951, l'escalade n'existe pas encore en Normandie..sauf pour ma grand mère. Mais, les pratiquants existent puisqu'à cette époque des passionés de la montagne se réunissent pour former la section caennaise du CAF. D'ailleurs selon André Gosset, journaliste au "Paris-Normandie", "Les alpinistes et habitués de la montagne sont plus nombreux à Caen et dans la région qu'on ne le pense.....Il est donc opportun de les rassembler dans une section du club alpin, qui verra très probablement le jour la semaine prochaine à Clécy, au pied des rochers de granit, où toutes les personnes intéréssées par la question seront invitées"

Mais  le fait le plus marquant, c'est que la veille des réunions préparatoires, un évènement incroyable pour la région eut lieu: Un guide de Chamonix "Henri Thiolière", également membre de l'équipe olympique de Saut à Ski se retrouve au pied de l'Aiguillette de Mortain.

 

henri thiolliere

"Il s'agissait de cette aiguille de granit haute de trente mètres environ, d'une verticalité absolue, agrémentée de longs passages en surplomb...Dimanche matin, Henri Thiolière était à pied d'oeuvre et se hissait au sommet de l'aiguille en un peu moins d'une heure. Jamais encore, à la connaissance des gens du pays, cette escalade n'avait été faite et la première ..était signée par un maître de l'alpinisme".

Dans le ton, nous sommes presque dans de la littérature alpine, un peu plus et on imagine la tempête de neige agrémenter le tout.

Déjà Mortain allait avoir son aura de danger, lisez plutôt: "L'entreprise est un peu risquée, reconnut Henri Thiolière, car j'étais démuni de mon attirail de grimpeur. De plus le granit de Mortain est lisse et non rugueux comme celui des Alpes et la plupart des prises sont d'autant plus mal aisées qu'elles sont inclinées vers le bas. Il ne faudrait pas se lancer sur cette aiguille sans être "assuré", le danger est grand de dévisser. Je n'ai d'ailleurs pas choisi...l'itinéraire le plus scabreux; une autre face de l'aiguille offre plus de difficultés encore et reste vierge d'escalade."

Une terrible question est alors posée par notre journaliste: "Vous aurez montré la voie aux alpinistes normands. Mais croyez vous que l'aiguille de Mortain soit à la portée d'un amateur?"

Sympa, le guide répond  "Bien sûr...il suffirait de l'aménager en posant quelques pitons de-ci de-là pour permettre ce que nous appelons l'escalade artificielle. Vous possédez ainsi dans la région de la suisse normande,en particulier à Mortain et à Clécy, d'excellents rochers susceptibles de former de bons grimpeurs. Les roches de Fontainebleau, si fréquentées sont beaucoup plus modestes...."

Ainsi, il y a soixante ans, Mortain ouvrait ses portes aux pitons...Pitons qui allaient voir une terrible bataille 25 ans après...Mais c'est déjà une autre histoire!

 

Pourtant, une bataille d'historiens pourrait avoir lieu. Si cet article des années 50 donne la primauté à Henri Thiollière, une autre piste prétend que la première pourrait être plus ancienne. En effet, dans les années 70 à Chamonix, à la faveur d'une angine, Didier Laisné découvre dans le cabinet d'un vieux médecin la photo de notre aiguillette!

Cette photo des années 40  montraient des chamoniards (bloqués en Normandie pour des travaux au profit de l'occupant?) grimpant ce qu'on appelle aujourd'hui "La Gobbi"...

 

Le mystère restera-t-il complet?

 

 

2010-05-MORTAIN-2--103-.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires